Questions fréquentes

L'hypnose soulève de nombreuses interrogations, et certaines croyances populaires sont susceptibles de donner une image erronée de ce merveilleux outil thérapeutique. Voici une série de questions que vous pourriez vous poser avant de consulter.

Suite à une séance d’hypnose tous mes problèmes vont ils disparaître sans que rien avoir à faire ?

Ce n’est pas faux, sans être toujours vrai. Votre participation en thérapie sera toujours déterminante. Votre participation commence par votre demande de thérapie. Sans ce premier « engagement », le moteur/l’énergie du changement ne pourra pas se développer. Il est donc essentiel que vous fassiez vous-même votre demande de thérapie.

Ensuite, il est préférable d’avoir un suivi, même minime. La première séance d’hypnose permet de procéder à l’analyse du problème et de faire une première intervention (qui sera peut-être la bonne !). On vérifiera huit à quinze jours plus tard comment vous vous comportez et vous sentez, ce qui permettra de réaligner/solidifier certains éléments. Et finalement, une troisième séance permettra de constater le changement et de parachever le tout par une séance dynamisante, pour « aller mieux que mieux ».

 

L'hypnose permet elle de contrôler une personne comme un robot ?

L 'hypnothérapeute n'a aucun pouvoir. Il ne pas vous mettre en état d 'hypnose sans que vous en rendiez compte, personne ne peut prendre le contrôle sur vous, l'hypnothérapeute a appris à agir sur votre inconscient pour vous soigner, d'autant plus en hypnose humaniste que c'est vous qui êtes au commandes. Le praticien ne fait que de vous accompagner !

Quand on est en état d'hypnose on ne sait plus ce qui nous arrive

Parfois on peut oublier ce que l'on fait pendant l'hypnose mais la plupart du temps on se souvient de toute la séance. Si vous oubliez ce qui se passe pendant une séance c'est le même oubli celui des les rêves, en hypnose humaniste, vous réagirez aux paroles du thérapeute mais tout le travail se fait en vous, au plus profond de vous-même.

Y a-t-il des contre-indications à l'hypnose ?

L'hypnose est déconseillée pour les personnes atteintes de troubles psychotiques :

  • Schizophrénie 

  • Paranoïa

  • troubles bipolaires

  • Etat Borderline...​

L’hypnothérapie constitue un outil thérapeutique particulièrement puissant, bien qu'il ne se substitue en aucune manière à un traitement médical ou psychiatrique.

Si vous êtes suivi(e) pour raison médicale, informez votre médecin traitant afin de vérifier que vous ne présentez pas de contre-indications, même si elles sont rares, à la pratique de l’hypnothérapie.

Si je le juge nécessaire, dans votre intérêt et pour assurer votre sécurité, je peux vous adresser à un médecin mieux à même de traiter votre problématique.

Que faire en cas d'impossibilité de vous rendre à la séance ?

Me prévenir au moins 48 heures à l'avance par téléphone ou par courriel. Gardez à l'esprit que tout désistement prive une autre personne du créneau horaire que vous avez réservé. Toute séance d'hypnose annulée après ce délai est facturée.

Passé ce délai, toute annulation est considérée comme un cas de force majeure. Contactez-moi immédiatement afin de m'informer de votre situation et de reporter la séance à une date ultérieure.