top of page
Rechercher

"Émotions en Lumière : Vers une Harmonie Intérieure Retrouvée"




 

Les émotions, ces messagers internes

 

Les émotions sont des réponses naturelles et souvent bénéfiques. Chaque émotion a une fonction et sert à quelque chose, la peur agissant comme un signal d'alarme, la colère nous poussant à fixer des limites et la tristesse permettant une libération nécessaire. Les émotions ne sont pas de simples vagues écrasantes qui nous noient. Ce sont des messagers, des guides et même des enseignants qui nous fournissent des informations précieuses pour mieux nous comprendre.

 

Cependant, que se passe-t-il lorsque ces émotions deviennent persistantes ? Nous pouvons décomposer les phases émotionnelles en trois étapes

 

Etape 1: l'événement

Un événement, une situation ou une pensée extérieure déclenche une émotion. Il peut s'agir de quelque chose que nous percevons à travers nos cinq sens, comme la joie que nous ressentons en voyant un être cher, ou la peur qui nous saisit lorsque nous sommes surpris par un animal sauvage au cours d'une promenade. Dans un tel scénario, la réponse "combat ou fuite" de notre corps se déclenche, provoquant une montée d'adrénaline et une préparation rapide pour réagir à la menace perçue.

Les émotions peuvent également être provoquées par des facteurs internes, tels qu'un souvenir ou une pensée agréable ou désagréable.

En développant davantage, prenons l'exemple de voir un être cher après une longue période. La joie que nous ressentons n'est pas une simple émotion, mais une réponse complexe qui fait appel à plusieurs sens. Nous pouvons sentir notre cœur s'emballer, un sourire s'étendre sur notre visage et nos yeux pétiller de larmes de bonheur. En revanche, la rencontre avec un animal sauvage peut déclencher bien plus que de la peur. Nous pouvons sentir nos muscles se tendre, notre souffle s'accélérer et notre esprit s'emballer pour trouver un moyen de s'échapper ou de se défendre.

Etape 2 : L'évaluation

Notre cerveau évalue et interprète un stimulus ou un événement en fonction de nos expériences passées, de nos valeurs, de nos croyances et de nos attentes. Cette évaluation détermine si le stimulus est pertinent pour notre bien-être et quel type d'émotion sera déclenché. Imaginez, par exemple, une personne qui marche seule dans une ruelle sombre. Son cerveau évalue la situation en fonction de ses expériences et croyances antérieures. S'il a déjà vécu une expérience négative dans une situation similaire, son cerveau peut interpréter la situation actuelle comme dangereuse et déclencher de la peur ou de l'anxiété. En revanche, s'il a vécu des expériences positives dans des situations similaires, son cerveau peut interpréter la situation actuelle comme sûre et déclencher un sentiment de calme. Ce processus d'évaluation est crucial pour déterminer notre réponse émotionnelle à une situation donnée.

Etape 3 : La réaction

Une fois que notre cerveau a évalué le stimulus et déclenché une réponse émotionnelle, notre corps se prépare à réagir. Cette réaction peut inclure une série de changements physiologiques, tels qu'une augmentation du rythme cardiaque, de la pression artérielle et de la respiration, ainsi que la libération d'hormones comme l'adrénaline et le cortisol. Ces changements font partie de la réaction de lutte ou de fuite de notre corps, qui nous prépare à affronter la menace ou à la fuir. Par exemple, si une personne est confrontée à une situation dangereuse, son corps libère de l'adrénaline, qui augmente son rythme cardiaque et sa pression artérielle, dilate ses pupilles et accélère son rythme respiratoire. Ces changements l'aident à être plus alerte et prête à réagir à la menace. En revanche, si une personne est confrontée à une situation agréable, comme passer du temps avec des proches, son corps libère de l'ocytocine, une hormone qui favorise les sentiments de rapprochement et de relaxation. Comprendre les changements physiologiques qui se produisent lors des réactions émotionnelles peut nous aider à mieux gérer nos émotions et à réagir plus efficacement à différentes situations.

Etape 4 : L'expression, la décharge

L’émotion est exprimée à travers le langage corporel, les expressions faciales et les gestes, qui sont souvent automatiques et involontaires, Toutes les émotions nous mettent en mouvement. Le mot "émotion" vient du mot latin "movere", qui signifie mouvement. Ce mouvement peut prendre différentes formes tels  qu'un sursaut, des tremblements, des rires, des pleurs, des crispations...Après un pic émotionnel, nous pouvons trembler, nous figer, nous mettre en colère, pleurer, rire, etc.

Normalement, après la réaction initiale, vous devriez vous calmer. Les tremblements, les larmes ou même le rire sont des moyens de dissiper cette énergie émotionnelle.: Cela nous permet de libérer l'émotion car elle n'est pas censée rester dans notre corps et doit disparaître rapidement.

Quand l'émotion s'installe et devient un sentiment

Il arrive cependant que ces émotions ne se dissipent pas comme elles le devraient. Si vous ne parvenez pas à relâcher l'émotion – que ce soit la peur ou la colère – elle peut s'installer et vous laisserez un sentiment durable de malaise s installer en s'ancrant dans votre corps,, vous pourriez alors ressentir une anxiété récurrente en allant vous promener en foret, même en l'absence de danger immédiat comme la présence d'un animal sauvage.

Vers une libération émotionnelle

Notre société valorise souvent le contrôle de soi, le fait, de crier, de pleurer de se mettre en colère n est pas toujours bien vu, ce qui peut nous empêcher de vivre pleinement la phase de libération. De nombreux sentiments proviennent donc d'émotions non évacuées. Je vous propose quelques techniques simples pour vous aider à relâcher ces émotions bloquées, même longtemps après l'événement déclencheur


Apprendre à reconnaitre les cinq émotions primaires et exercices pratiques de libération émotionnelles

Pour naviguer dans le spectre des émotions universelles — joie, tristesse, peur, colère, honte . Il est essentiel de comprendre leur lien intrinsèque avec nos besoins fondamentaux. Chaque émotion, dotée de sa couleur et saveur unique, nous guide vers une meilleure compréhension de nous-mêmes. Je vous partage quelques exercices pratiques conçus pour vous aider à amplifier, atténuer, ou transformer ces émotions, facilitant ainsi un parcours vers un équilibre émotionnel et une réponse adaptée à vos besoins profonds.

 

La Colère : besoin de se sentir compris et respecté

La colère est une réaction de protection. Elle résulte d'une frustration, d'un sentiment d'injustice, de la rencontre d'un obstacle, voire de l'atteinte à son intégrité physique ou psychologique, c’est le feu qui brûle dans nos veines qui remonte depuis le ventre jusque dans la gorge.

Quand la colère survient observez la place qu'elle prend dans votre corps, en imagination donnez lui une couleur, une forme, une odeur, puis tachez de la transformer en une sensation douce et agréable, transformez la en un symbole qui vous inspire le calme, servez vous de votre respiration lente et profonde, activez votre imagination, jusqu'à ce que le calme revienne totalement. Exprimez tous vos ressentis oralement ou par écrit. Vous pouvez rédiger une lettre de colère en libérant toute vos ressentis sur le papier, puis brûler votre lettre et observez la se consumer , cet acte symbolique est extrêmement libérateur. 

La Tristesse : un besoin de se sentir réconforté et apaisé, c’est cette lourdeur dans la poitrine au niveau du coeur, elle est liée à une perte, une déception, un sentiment d'impuissance, un souhait insatisfait, un besoin d'être réconforté. La tristesse se caractérise par une baisse d'énergie et de la motivation.

Sur un carnet, écrivez le mot tristesse : regardez sans jugement toute l'histoire qu'il raconte, est ce une histoire du passé, ou une situation récurrente ?

 vous pouvez donner une forme humaine à cette tristesse et engager un dialogue intérieur avec elle? Prenez le temps de vous isoler, poser vos mains sur votre coeur, la gauche puis la droite, accueillez en vous tout l'amour de la vie qui vous entoure, laissez cet espace se remplir d'une lumière douce et réconfortante, ressentez la chaleur sous vos mains, elle vous apportera tout le réconfort dont vous avez besoin pour vous consoler et vous amener vers la douceur et l'auto soin qui sommeille en vous. 

La Honte: un besoin de se sentir accepté et reconnu, c' est ce point, ou cette boule au niveau du diaphragme.

La honte nous plonge dans un état de profonde frustration car nous ne parvenons pas à devenir la personne que nous souhaiterions réellement être. C est une peur d’être, de se montrer tel que nous sommes.

Demandez à vos proches de vous lister vos plus belles qualités, relisez ces précieuses informations. Faites de vos différences une force qui vous rend unique, connectez vous à votre plexus solaire au niveau du sternum, prenez une grande inspiration, quand vous soufflez laissez toutes vos qualités intégrer chacune de vos cellules, visualisez votre joyau intérieur briller de mille feux, vous êtes un diamant brut. vous augmenterez ainsi l' "Estime de soi", les autres vous percevront autrement dans l'expression de tout votre rayonnement.

La peur : un besoin de se sentir en sécurité et protégé, c’est le frisson qui parcourt l’échine, le coeur qui s'emballe, les mains moites.

La peur est un signal qui permet d'éviter un danger: les 3 réactions possible en présence de la peur sont : la paralysie / la fuite / l'agressivité.

Revenez au moment originel juste avant la sensation de peur, demandez vous ou se situe la sensation dans dans votre corps? donnez lui une forme une couleur, puis mettez la en un mouvement, comme une spirale rotative. N oubliez pas que c est une émotion qui est et qu'elle est en mouvement; Amplifiez ce mouvement, ressentez le mouvement dans votre corps, faites le tourner de plus en plus , augmentez son intensité, vous prenez conscience que vous avez le contrôle. Maintenant faites en sorte que le mouvement ralentisse , plus cela ralenti plus votre cerveau diminue ce mouvement, puis mettez le sur pause. Enfin donnez un signal contraire a ce mouvement, inversez le complètement, faites tourner cette spirale en sens inverse, créez le complet opposé a la peur, jusqu'a ressentir une sensation différente qui devient peu a peu stimulante.

Maintenant l'émotion bouge dans la nouvelle direction que vous lui aurez donné, pour retrouver une zone de calme.

La joie : La joie répond au besoin fondamental de connexion, d'appartenance, et de réalisation personnelle.

Commencez par réfléchir aux moments qui vous ont procuré une réelle satisfaction. Écrivez ces expériences sur un papier, et à côté, notez les émotions ressenties. Ensuite, choisissez un lieu calme, fermez les yeux, et visualisez ces moments un par un, en ressentant la joie associée à chacun. Enfin, avec chaque respiration, imaginez cette joie se diffuser dans tout votre corps, illuminant chaque partie de votre être, comme un soleil intérieur. Cet exercice vous aide à ancrer la sensation de joie et à en augmenter la fréquence dans votre quotidien.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page